Sanctuaire Inari

Fushimi Inari est connu pour ses “mille torii”, mais en réalité,  ils en comptent plus de 10 mille.

Est-ce que vous avez vu, soit dans un guide, soit en vrai, des portes vermillon alignées, comme un tunnel, dans l’enceinte d’un sanctuaire shinto.

Ces portes s’appellent, en japonais, “torii” et ces passages bordés de nombreux torii se trouvent dans Inari-jinja ou Inari-taisha, un type de sanctuaire shinto.

Au Japon, il y a plus de 30.000 Inari-jinja et leur siège est à Fushimi Inari, à Kyoto.

Fushimi de Fushimi Inari est le nom d’un quartier à Kyoto. Inari est le nom d’une montagne de 233 m, qui se situe derrière le bâtiment principal de ce sanctuaire Fushimi Inari.
Cette montagne fait elle-même l’objet d’une grande vénération et est considérée comme ayant des divinités qui contrôlent les aliments, entre autres, le riz, aliment de base du régime alimentaire des Japonais. 
Ce Fushimi inari est donc consacré aux divinités des récoltes, de la prospérité commerçante. Ces torii ont été installés par des croyants qui souhaitent leur prospérité.
Le nombre de torii augmente de plus en plus.

En ce moment, selon les sondages auprès des touristes étrangers, ce Fushimi inari est l’endroit le plus prisé à Kyoto.
Ce week-end, je l’ai visité et suis allée au sommet du mont Inari !
La plupart des touristes, malheureusement, s’arrête au milieu. Ce qui est dommage car ils découvriraient un tout autre monde s’ils continuaient jusqu’au sommet !

Le renard est considéré comme un messager des dieux. Certains renards tiennent une gerbe de riz dans leur bouche.