Akihabara

Un quartier toujours animé, considéré comme la capitale des “Otakus” *1 : les passionnés de jeux vidéo, de dessins animés, de mangas.

*1 Le terme n’avait qu’une image négative lorsqu’il a été inventé dans les années 80, pour désigner ces passionnés qui s’étaient enfermés dans leur chambre en coupant toutes relations avec les autres.

Vous pourrez y trouver des magasins spécialisés dans les jeux électroniques, les mangas ou les figurines. Et également des cafés à thème très particuliers : “maid cafe” *2, café de chat, café de hibou etc..

*2 De jeunes serveuses, portant un costume de soubrette, vous accueilleront.

Après la seconde guerre mondiale(1945), le quartier, rempli de beaucoup de marchés noirs, a changé drastiquement d’aspect avec le temps : il est devenu le quartier des pièces détachés de radios – des appareils électroménagers – des ordinateurs personnels – des jeux vidéos …

À quelque pas de là, on trouvera le sanctuaire de Kandamyojin (qui date du 8éme siècle) dans un quartier calme qui contraste avec l’agitation d’Akihabara.

durée environ 3 heures
itinéraire – promenade dans le quartier : – le célèbre immeuble Radio Kaikan (1), – la gallerie des pièces détachées (2), – Pont Mansei, l’ancienne gare de Manseibashi (3), – le magasin Kotobukiya(figurines, etc.), – la ruelle des “Maids cafés”, – le magasin Donkihote(une véritable caverne d’Ali Baba)
– visite du sanctuaire de Kanda Myojin (4)
Un quartier toujours lumineux
Des affiches de Manga sont partout dans le quartier
(1) Des figurines du Démon Slayer dans le Radio Kaikan
(2) Des magasins qui vendent des pièces détachées, et cela depuis la fin de la seconde guerre mondiale !
Une voiture dessinée
Un petit sanctuaire encerclé par des bâtiments modernes
(3) L’ancienne gare de Manseibashi et la rivière Kanda
(4 )Des ex-votos avec des dessins faits à la main dans le sanctuaire Kanda Myojin
(4) La porte principale du sanctuaire Kanda Myôjin