Ueno

Le quartier d’Ueno, situé au nord-est du Palais impérial à Tokyo.

La gare d’Ueno est desservie par de nombreuses lignes ferroviaires.
Après la sortie de la gare, vous serez tout de suite en face du grand parc d’Ueno, qui abrite beaucoup de musées, des salles de concert, des temples, des sanctuaires shintôs, et un jardin zoologique, etc.
Il a ouvert ses portes, en 1873, comme un des premiers parcs publics du Japon

Avant l’ouverture du parc d’Ueno, à l’époque d’Édo(1603-1868), cet endroit était occupé par le temple Kanei-ji, un temple majestueux, fortement associé à la famille du shogun Tokugawa.
Il a été fondé en 1625 par un moine de l’école ésotérique Tendai sous la direction du 3ème shogun, Tokugawa Iemitsu.
À son apogée, ce temple était le plus grand lieu de culte bouddhique du Japon et comptait une trentaine de bâtiments bouddhiques.
Il abrite également un cimetière de la famille Tokugawa.

En 1868, le shogunat de la dynastie Tokugawa a été renversé par le nouveau gouvernement établi sous l’empereur Meiji. Mais quelques milliers de fidèles du shogun ont formé une troupe, et se sont retranchés dans ce temple pour lutter contre les troupes impériales.
Finalement, ces samouraïs fidèles ont été battus par les armées modernisées et beaucoup de pavillons bouddhiques de ce temple ont été détruits.

Le parc est particulièrement connu pour ses nombreux cerisiers sous lesquels les Japonais se réunissent chaque année durant la floraison pour manger, boire, discuter ou chanter. Normalement, leur floraison a lieu de la fin mars à début avril.

durée environ 4 -5 heures
itinéraire– promenade dans le parc : le sanctuaire Kiyomizu kannon-do (1), la statue du grand bouddha (2), le sanctuaire de Tôshôgu (3), la pagode à 5 étages (4), le musée national de Tokyo, le cimetière de la famille de Tokugawa (5), l’étang de Shinobazu, le sanctuaire Benzaiten, la statue de Saigo Takamori (6), etc.
– flânerie dans la rue commerçante “Ameya-yokocho”
options*1 la viste du musée national de Tokyo ( entrée : 1.000 yens ) (à ajouter plus de 1 heure )
*2 la visite du musée de Shitamachi ( quartier populaire) ( entrée : 300 yens )
La gare d’Ueno
(1) Le sanctuaire Kiyomizu Kannon-do, construit en 1631, à l’instar du temple Kiyomizu-dera à Kyoto
(2) La statue du grand bouddha dont la tête est tombée lors du tremblement de terre en 1923
La cloche qui annonce l’heure 3 fois par jour : 6h, midi et 18h.
(3) Le sanctuaire Tôshôgu qui date de 1651
Une allée bordée des cerisiers en pleine floraison.
(4) La pagode à 5 étages, reconstruite en 1639
(5) Le cimetière de la famille Tokugawa, dans lequel 6 shoguns reposent.
(6) La statue de Saigo Takamori, qui a été l’élément principal du renversement du shogun Tokugawa en 1868.