Pigments pour la peinture japonaise

Dans le magasin “PIGMENT Tokyo”, on trouve environ 4.500 couleurs !

Connaissez-vous la peinture traditionnelle japonaise “nihon-ga” ?

Les pigments de la peinture nihon-ga sont fabriqués à partir de minéraux naturels, d’ossements d’animaux ou de végétaux. Par exemple, les blanc est obtenu à partir de coquillages concassés, le bleu à partir d’azurite, le rouge à partir de corail.
Le support est soit un papier marouflé sur une planche en bois, soit de la soie tendue sur un cadre. Pour fixer ces couleurs sur le support, on utilise comme liant une gélatine organique appelée “nikawa”, faite à partir de peau et d’os d’animaux et de poissons.

Dans le but d’apprendre comment utiliser les pigments minéraux appelés “iwa enogu” et les nikawa, j’ai récemment participé à un workshop dans le magasin de matériel d’art “PIGMENT Tokyo”, spécialisé dans la peinture japonaise.
Ce magasin se trouve dans le quartier de Tennozu-airu, pas loin de l’aéroport de Haneda.
On peut y trouver tout le matériel nécessaire et le personnel, très compétent, répond gentiment à toutes vos questions!

Voici le Lapis Lazuli, que aimait beaucoup le peintre hollandais “Johannes Vermeer”. Ça coûte très cher !
Vous y trouvez plusieurs sortes de nikawa.
C’était la première fois que j’ai utilisé de l’iwa enogu.